/Avant les soeurs Williams, il y avait Althea Gibson

Avant les soeurs Williams, il y avait Althea Gibson

Bien avant la légende Serena Williams, Althea Gibson fut la toute première joueuse noire de tennis à remporter un tournoi d’ampleur internationale. Dans une Amérique ségrégationniste et élitiste, Althea Gibson s’est battue pour réaliser son rêve : remporter les plus grands tournois de tennis du monde.

Althea Gibson est née en pleine crise économique des années 1930 et en période de ségrégation raciale. Elle pratique dès son plus jeune âge à Harlem plusieurs activités sportives dont le tennis dans lequel elle s’illustre brillamment.

Pourtant, son entrée dans les circuits professionnels s’avère difficile. Afin de participer aux grands tournois reconnus tels que l’US Open, il lui faut accumuler suffisamment de victoires dans des autres tournois organisés dans des clubs en réalité réservés aux blancs qui pratique tacitement la discrimination raciale.

Elle remportera quelques années plus tard trois titres de Grand Chelem (Roland Garros, US Open, et Wimbledon). Elle recevra le dernier trophée des mains de la reine Elisabeth II.

Introduite au International Tennis Hall of Fame ainsi qu’à l’International Women’s Sports Hall of fame, Althea Gibson est considérée comme étant l’une des meilleures sportives au monde.

Découvrez son portrait inspirant.

 

>> Voir aussi : Contrôle antidopage : Serena Williams plus dépistée que les autres joueuses de tennis

Journaliste société et accessoirement directrice du pôle audiovisuel à ByUs Media. Autodidacte et engagée quand elle s'y met. Aime l'idée de pouvoir impacter des personnes à travers le monde rien qu'en écrivant ou en filmant.« En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire.» G. Orwell