/Amadou Ba, ancien champion français de boxe thaï 2005, assassiné à Créteil

Amadou Ba, ancien champion français de boxe thaï 2005, assassiné à Créteil

L’ancien champion de France de boxe thai 2005, Amadou ba, 39 ans, est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital, après avoir essuyé des coups de feu et roué de coups de barre de fer mardi soir entre Créteil et Bonneuil (Val-de-Marne). Une enquête a dores et déjà confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire de Paris.

 

L’ancien champion de France de Muay Thaï, Amadou Ba, a été assassiné mardi soir à Créteil, a indiqué le Parisien. Originaire de Créteil, Amadou Ba a été victime d’une agression violente, touché par balle notamment au thorax, après s’être fait barrer la route par une voiture alors qu’il est au volant de la sienne, rue Fernand-Pouillon, à Créteil. Une très violente agression relatée par le vice-procureur de Créteil, Antoine Pesme :

« Deux personnes descendent alors de voiture avec des battes de base-ball et brisent les vitres tandis que la victime ne descend pas. Une troisième personne sort du véhicule avec une arme et tire à plusieurs reprises. La victime est ensuite sortie du véhicule et reçoit des coups de pied et de batte alors qu’elle est au sol. Tout le monde prend ensuite la fuite. »

Le monde de la boxe est endeuillée et le club de l’US Créteil HFM, où Amadou Ba donnait des cours, sous le choc : « C’était quelqu’un de droit, qui avait remis dans le droit chemin pas mal de gamins », déclare un membre interviewé par le Parisien. « C’était un pilier de la section, un élève modèle, loin d’être un voyou, témoigne son ancien préparateur physique.« Il n’a jamais trempé dans des affaires de trafic ». Il travaillait dur et s’était investi bénévolement auprès des jeunes. »

Le parquet de Créteil, qui a ouvert une enquête en flagrance, confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire de Paris, a déclaré, jeudi soir, ne privilégier aucune piste quant aux meurtriers et ne pas être en mesure de déterminer s’il s’agissait d’un règlement de compte ou d’un différend routier, à ce stade.

 

 

Anti-complaisance, anti-dilettantisme, anti-procrastination, je milite pour l'Excellence, mais avant tout, pour le dépassement de soi ! Ma citation préférée : “Ce que d'autres ont réussi, on peut toujours le réussir.” À bon entendeur...