Anifa Mvuemba : la créatrice congolaise qui révolutionne la mode

Sans mannequin, ni podium, Anifa Mvuemba, jeune créatrice designer d’origine congolaise a su redonner un souffle à la fashion sphère en pleine pandémie de Covid 19. Pour présenter sa nouvelle collection haute en couleur « Pink Label Congo », la créatrice de la marque Hanifa a misé sur… le 3D !

Basée à Baltimore, la créatrice âgée de 29 ans, a toujours eu l’envie de célébrer la beauté de son pays la République du Congo. La jeune femme voulait néanmoins montrer son pays dans sa globalité. Le but : attirer l’attention sur la situation du Congo causée par les relents de la colonisation et l’exploitation minière illégale.

« La beauté du Congo, chargée d’une histoire douloureuse, est souvent inexploitée et négligée. La douceur, la beauté, l’histoire, l’équilibre, la majesté, la force, la puissance et l’espoir de l’esprit congolais ont inspiré cette collection. En créant chaque pièce, je me suis souvenu des histoires que ma mère m’a racontées sur les femmes qu’elle a connues au Congo. Des femmes qui ont subi de grandes pertes, mais qui, chaque jour, ont rassemblé toutes leurs forces pour se montrer. »

Anifa Mvemba à becauseofthemwecan
Se réinventer en pleine Pandémie

La pandémie de coronavirus a rendu les grands rassemblements impossibles, Anifa a donc choisi le live instagram pour présenter sa ligne de vêtement en avant-première grâce à la technologie 3D. On découvre en introduction des images des multiples aspects de son Congo représenté dans les médias. Paysages époustouflants, culture congolaise à souhait mais aussi, la pauvreté, la maladie, exploitation minière ou encore les enfants soldat. En somme, tout y est pour sensibiliser le consommateur.

Modèles 3D de la collection PInk Label Congo de la marque Hanifa

« J’espère que cette collection inspirera toutes les femmes à se tenir debout et, comme la République démocratique du Congo, à utiliser leur histoire, qu’elle soit jolie ou douloureuse, pour redessiner leur avenir. Mon pays, la terre du Congo, est mûr d’une abondance de ressources naturelles, dont les plus grandes sont son peuple, ses femmes ».

Anifa Mvuemba n’est pas la première à avoir utilisé la technologie 3D de cette manière, cependant la styliste d’origine congolaise redonne un souffle d’innovation et de créativité à l’industrie de la mode.

À voir aussi : Zoom sur Sarah Diouf, la créatrice qui a habillé Beyoncé cet été
Afficher les commentairesFermer les Commentaires

Laisser un commentaire