/L’art de la sapologie sous toutes ses coutures

L’art de la sapologie sous toutes ses coutures

 Les sapeurs du Congo, dandys branchés, membres de la « Société des ambianceurs et des personnes élégantes », ont été d’innombrables fois mis à l’honneur d’éditoriaux de magazine de mode.

Dans une nouvelle vidéo intitulée « Fresh: Dans La Peau D’un Sapeur », le rappeur de Kinshasa et producteur Alec Lomami propose un regard plus profond sur les influences positives et négatives de la culture de la sapologie en RDC.

Sapeurs1

 

« Je voulais mettre en évidence la dualité qu’il existe entre la façon dont sont perçus les sapeurs en RDC et la façon dont ils sont célébrés dans les magazines occidentaux », explique le producteur. « En même temps, je ne voulais pas qu’on me prenne pour un moralisateur, donc j’ai créé un personnage fictif pour transmettre mon point de vue (en chanson). »

Cette dualité est présente dans les paroles de la chanson qui est en français, où on peut entendre ces quelques mots :

« Ces vêtements me coûtent les yeux d’la tête, en attendant mon estomac crie famine. Certaines personnes nous prennent pour des irresponsables. D’autres personnes nous voient comme superstars. »

« Fresh: Dans La Peau D’un Sapeur » est co-produit par Lomami et PGMW, avec dans les chœurs Karoun Mungai aka Runka de Cosmic Homies.

La vidéo ci-dessous compile des images de sapeurs de Kinshasa…

 

Anti-complaisance, anti-dilettantisme, anti-procrastination, je milite pour l’Excellence, mais avant tout, pour le dépassement de soi !
Ma citation préférée : “Ce que d’autres ont réussi, on peut toujours le réussir.” À bon entendeur…