/Burkina Faso – Ouagadougou : une attaque terroriste fait plusieurs morts

Burkina Faso – Ouagadougou : une attaque terroriste fait plusieurs morts

Selon un nouveau bilan, l’attaque armée qui a eu lieu ce vendredi contre l’ambassade de France et l’état-major des armées, dans la capitale Ouagadougou, a fait 8 morts et 12 blessés graves.

 

Le ministre de l’Information, Rémis Fulgance Dandjinou, a indiqué que deux militaires burkinabés avaient été tués et un autre blessé en défendant la Chancellerie. Quatre attaquants ont été abattus et deux civils ont également été blessés.

Ce double attentat a été revendiqué par le mouvement jihadiste le plus dangereux du Sahel, affilié à Al-Qaeda. Le Jnim (Jamaat Nosrat al-Islam wal-Mouslimin) ou GSIM (Groupe pour le soutien de l’islam et des musulmans) en français, a fait parvenir son message à l’agence de presse mauritanienne Al Akhbar, indiquant que ces attaques avaient été menées en réponse à la mort de plusieurs de ses dirigeants dans un raid menée par  l’armée française dans le nord du Mali, le 14 février dernier.

De gauche à droite, Hamadou Kouffa (Front de libération du Macina), Djamel Okacha (Aqmi), Iyad Ag Ghaly (Ansar Dine), Hassan al-Ansari (Al-Mourabitoune) et Abou Abderrahman El Senhadji (Aqmi)

Les autorités burkinabés tentaient samedi d’établir qui était à l’origine de cet attentat.« Notre pays a été de nouveau la cible de forces obscurantistes », a dénoncé vendredi soir le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré dans un communiqué.

 

Anti-complaisance, anti-dilettantisme, anti-procrastination, je milite pour l'Excellence, mais avant tout, pour le dépassement de soi ! Ma citation préférée : “Ce que d'autres ont réussi, on peut toujours le réussir.” À bon entendeur...