/La Chine et les acteurs noirs : une problématique culturelle ?

La Chine et les acteurs noirs : une problématique culturelle ?

C’était la surprise hier matin : le nouveau visuel du prochain Marvel “Black Panther” paru en Chine, qui a choqué de nombreux internautes !

 

En effet, l’affiche chinoise (internationale) de « 黑豹 » AKA « La PANTHÈRE NOIRE de Marvel » a été modifiée, le visage du héro T’Challa, alias La Panthère noire (Black Panther ) interprétée par l’acteur afro-américain Chadwick Boseman, recouvert d’un masque.

L’équipe marketing de la franchise Marvel avait pourtant tenu à mettre en avant le fait que le personnage principale, T’Challa, soit noir, toute l’histoire de “Black Panther” reposant sur ce dernier. Manifestement, les distributeurs Chinois ne partagent.

Et ils n’en sont pas à leur coup d’essai !

Lors de la sortie du film « Star Wars : Réveil de la Force », l’image de l’acteur anglo-nigérian John Boyega apparaissant sur l’affiche, avait quant à elle, était réduite, alors que celui-ci tenait un des rôles principaux.

Le 9 janvier 2016, date à laquelle Disney avait dévoilé le visuel promotionnel du septième volet de la saga Star Wars VII, la surprise était là aussi de taille : l’image de John Boyega, qui joue le rôle (principal) d’un soldat délaissant l’Empire galactique pour rejoindre les rebelles, avait été réduite de plus de la moitié et reléguée à l’arrière-plan. L’acteur d’origine nigériane n’étant pas le seul à avoir faire les frais de la politique du distributeur chinois puisqu’au second plan, l’extra-terrestre Maz Kanata interprété par Lupita Nyong’o avait tout simplement été supprimé. Racisme sous couvert de rentabilité ? Une chose est certaine : les producteurs chinois semblent craindre que les spectateurs ne s’identifiant pas à un héros noir.

Ce n’est cependant pas le seul pays à avoir recours à ce type de pratique. Lors de la sortie de « Twelve Years a Slave » en Italie, les affiches du film mettaient en valeur Brad Pitt et Michael Fassbender, qui n’interprétaient pourtant que des rôles secondaires, au détriment du comédien anglo-nigérian, Chiwetel Ejiofor, personnage emblématique du film. Face au tollé provoqué, le studio américain Lionsgate avait exigé le remplacement de ces affiches.

La peau blanche parmi les critères de beauté

Dans la société chinoise, le teint clair est représentatif d’un statut social élevé, tandis que la peau matte est relative au soleil qui brunit la peau des travailleurs. Malgré les relations économiques entre la Chine et l’Afrique, les préjugés restent tenaces à l’égard des immigrants africains à qui l’on prête la réputation de sentir fort, de commettre des délits, de transmettre des maladies et d’être pauvres quand en réalité, la plupart sont des hommes d’affaires.

Aime regarder le monde sous un autre angle et constater que l’univers est un vaste terrain de jeu. “Les hommes doués intellectuellement savent qu’il n’y a pas de différence nette entre le réel et l’irréel, que les choses ne nous apparaissent qu’à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s’opère subjectivement en chacun de nous.”HPL