/Crise politique au Togo : le sommet Afrique-Israël repoussé

Crise politique au Togo : le sommet Afrique-Israël repoussé

Le sommet Afrique-Israël ne se fera pas de sitôt. Le président togolais, Faure Gnassingbé, fait actuellement face à une crise politique majeure dans son pays. Il a récemment demandé le report du sommet Afrique-Israël qui devait se tenir à Lomé au mois d’octobre.

Lundi, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien, Emmanuel Nahshon, a annoncé le report du sommet à une date ultérieure qui sera convenue d’un commun d’accord. (AFP)

“Le président du Togo a souligné que le succès de cet événement nécessitait des préparatifs élaborés”, a ajouté M. Nahshon.

L’annonce du sommet avait suscité de vives critiques de la parts de certains pays membres de l’union africaine.couvert d’anonymat : “Le sommet a effectivement été reporté. Pour l’instant, aucune nouvelle date n’a encore été fixée”.

L’annonce du sommet avait suscité de vives critiques de la part de certains pays membres de l’Union Africaine.

 

La venue du Premier Ministre israélien sur le sol africain n’avait pas plu à tout le monde et avait créé des tensions sur le continent, notamment avec le Maroc qui essaye de devenir un acteur majeur en Afrique, et qui voit d’un très mauvais œil le rapprochement Afrique-Israël.

Certains pays comme le Gabon, le Mali, la Mauritanie et le Niger, ne devraient pas être présents au sommet. l’Afrique du Sud, qui ne cache pas sa position pro-palestinienne avait annoncé leur intention de boycotter le sommet.

 

A LIRE AUSSI > Israël veut mettre l’Afrique dans sa poche

Aime regarder le monde sous un autre angle et constater que l’univers est un vaste terrain de jeu. “Les hommes doués intellectuellement savent qu’il n’y a pas de différence nette entre le réel et l’irréel, que les choses ne nous apparaissent qu’à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s’opère subjectivement en chacun de nous.”HPL