/Danse sanglante avec la FrançAfrique

Danse sanglante avec la FrançAfrique

42  années teintées d’espoir, d’illusion et  de mépris dansant entre tes mains

Arrivé dans ton ventre en 1981, à Paris, tu m’as rejeté à 14 ans pour faire de moi un ouvrier

J’ai cru bon de te fuir, dans mon pays d’origine, mais là je t’ai revu dans tout ton cynisme

 

Je t’ai vu danser avec nos mères pour les corrompre dans leurs vertus

Je t’ai vu serrer  les mains de nos pères pour les compromettre

Je t’ai vu tuer nos dirigeants et nos élites pour tes bas intérêts

 

Et pourtant,  après mes études,  je suis revenu te voir Bac en main

Et je me suis battu pour réussir mes études supérieures et occuper de grandes fonctions

Jusqu’au jour au tu m’as retrouvé, travaillant à mon compte et innovant pour nos peuples

 

Tu m’as alors séduit (à nouveau) et manipulé, le temps de me dépouiller

Naïf et crédule, je t’ai cru et j’ai oublié que tu n’avais pas d’amis mais qu’intérêts

Des intérêts servant tes clans et non ton peuple dont je croyais faire partie

 

Tu m’as alors volé pour enrichir un de tes clans et manipulé pour entraver mes actions

Tu m’as mis à nu et humilié pour que je revienne vers toi en être soumis

Car tu pensais que, comme les autres, je céderai à la faim, aux privations et à la pauvreté

 

Oui, tu m’as méprisé ! Combien de nos aînés et anciens ont subi ton cynisme ?

Combien d’entre eux ont vendu leurs âmes pour devenir tes esclaves ?

Et combien de générations subiront encore tes ruses, ton joug et ton mépris ?

 

Comment pardonner tes crimes, commis par tes clans pour leurs intérêts ?

J’aurais souhaité que toi et tes tiens finissent comme les élites de Sodome et Gomorrhe

Que tes villes et les richesses de tes clans deviennent des ruines comme ceux de Babylone

 

Car aujourd’hui, mes yeux et mon cœur sont ouverts et s’horrifient face à l’ampleur de tes crimes

 

Je prie Dieu, le témoin de mes erreurs, pour qu’il réponde à tes nombreux crimes

Et je le prierai jusqu’à ce que justice advienne et que les crimes de tes clans soient punis et exposés au grand jour

 

– Aha Baroini

 

*Photo : Danse chorégraphique de Gregory Moqoma (Danseur et penseur)

 

 

Centre d’intérêt: l’entrepreneuriat, les technologies et les sujets de société en lien direct avec tout ce qui peut promouvoir le continent africain.