/Des produits pour cheveux afros bourrés de substances chimiques toxiques
femmes noires

Des produits pour cheveux afros bourrés de substances chimiques toxiques

Une étude récente affirme que les produits capillaires les plus utilisées les femmes noir.e.s contiennent de nombreuses substances chimiques toxiques liées, entre autres, à l’apparition de cancer, à la prise de poids, à l’asthme et à l’infertilité.

Silent Springs Institute a constaté que 80% des 18 produits testés (choisis sur la base d’enquêtes auprès des clients) contiennent des niveaux élevés de produits chimiques qui «perturbent» le système endocrinien qui régule le métabolisme, la reproduction, etc. Le test du produit a été divisé en six catégories différentes : traitement à l’huile chaude, anti-frisottis / teinture, revitalisant sans rinçage, stimulateur de racines, lotion capillaire et défrisant.

Lire aussi >> :  Les filles et les femmes noires face à la santé en France

L’étude a également révélé que 84% des « substances chimiques détectés ne figuraient pas sur l’étiquette du produit », tandis que 72% des produits contenaient du méthylparabène et du diéthylphtalate (acide pouvant émettre des gaz toxiques s’ils sont brûlés). Le taux le plus important de parabens a été trouvé dans les lotions capillaires :

« Les produits capillaires testés contenaient 45 éléments chimiques perturbateurs endocriniens ou associés à l’asthme, y compris chaque classe chimique ciblée. Nous avons trouvé des cyclosiloxanes, des parabènes et du phtalate de diéthyle (DEP) à des taux hautement élevés. Les stimulateurs de racines, les lotions capillaires et les défrisants contiennent souvent des nonylphénols, des parabènes et des parfums, des produits anti-frisottis contenant des cyclosiloxanes.

Les défrisants pour enfants contenaient cinq produits chimiques réglementés par la Proposition 65 de Californie (une loi de 1986 portant sur la protection de l’eau potable contre la contamination par des produits chimiques connus pour causer le cancer et des problèmes de reproduction) ou interdits par la réglementation européenne sur les cosmétiques. Les substances chimiques ciblés ne figuraient généralement pas sur l’étiquette du produit. »

Des niveaux très élevés de parabènes ont été trouvés dans les produits destinés aux femmes noires par rapport à ceux destinés aux femmes blanches, a révélé l’étude. De plus, les recherches suggèrent que l’exposition aux produits chimiques toxiques dans les huiles capillaires et les défrisants pourrait être directement liée à une «prévalence plus élevée» d’asthme chez les filles et les femmes noires, à des menstruations précoces, des problèmes de fertilité et d’obésité, ainsi que des cas accrus de cancer du sein et d’endométriose.

Lire aussi >>  La France exporte des produits cancérigènes dans les pays en développement

« Ces résultats indiquent la nécessité d’informer davantage sur l’impact des produits de consommation sur les différences d’exposition », conclut l’étude. « Une approche de précaution réduirait l’utilisation de substances chimiques perturbant le système endocrinien dans les produits de soins personnels. Par ailleurs, il conviendrait d’améliorer l’étiquetage afin que les femmes puissent choisir des produits conformes et adaptés à leur organisme. »

Ce n’est pas la première fois que des ingrédients dangereux présents dans les produits de soins capillaires noirs sont indexés. En 2016, Black Women for Wellness avait mené une étude de cinq ans qui avait abouti à des résultats similaires.

*Ci-dessous, une liste non exhaustive de produits contenant des ingrédients à risques et notamment des perturbateurs endocriniens :

  •  La lotion hydratante Luster’s Pink Classic Light Oil Moisturizer Hair Lotion
  •  La Hair Mayonnaise/Mayonnaise pour Les Cheveux de Organic Root Stimulator Hair Mayonnaise
  •  Le sérum fertilisant / Fertilizing Serum de Organic Root Stimulator
  •  L’huile de carotte* olive / Carrot and Olive Oil de Organic Root   Stimulator
  •  Le défrisant “Just for Me” No-Lye Conditioning de Soft & Beautiful
  •  L’huile hydratante / Moisturizing Oil Aberto V05
  •  Le revitalisant SuperGro à la vitamine E de Broner Brother’s
  •  Le sérum capillaire Frizz-Ease de John Frieda
    Source Silent Springs Institute


Anti-complaisance, anti-dilettantisme, anti-procrastination, je milite pour l'Excellence, mais avant tout, pour le dépassement de soi ! Ma citation préférée : “Ce que d'autres ont réussi, on peut toujours le réussir.” À bon entendeur...