/Eder ce héros

Eder ce héros

Y a-t-il autre chose à dire où à savoir sur l’homme qui offert à Cristiano Ronaldo son premier titre avec le Portugal, mis à part qu’il s’agit du joueur qui a marqué le but vainqueur à la 109ème minute de jeu en faveur du Portugal ?

Ce joueur du Losc qui avait jusque là un statut de joueur lambda et que l’on aurait pu rendre responsable de la baisse de niveau des attaquants de l’équipe du Portugal, en comparaison de ceux des années 2000 qui ont emmené le Portugal en finale de l’euro 2004 tels que Pedro Miguel Pauleta, Nino Gomez, Simao ou encore Luis Figo.

euro-2004-portugal-155

Avant de marquer le but vainqueur ce 10 Juillet dernier et de gagner le respect et l’admiration de millions de fans, Eder a traversé de dures épreuves qui l’ont amené à ce résultat.

Ederzito antonio Macedo Lopez dit « Eder » est né à Bissau, capitale de Guinée-Bissau le 22 décembre 1987. Ses parents et lui émigrent au Portugal lorsqu’il a 3 ans. À leur arrivée en terre ibérique, ses parents en manque de moyen, décident de confier « Eder » à une institution catholique dans le centre du Portugal.

maxresdefault

Malgré son placement en institution, le jeune Eder reste en contact avec ses parents et à 11 ans, celui-ci débute le football en parrallèle dans un club situé non loin de son institut (l’Associação Desportiva e Cultural da Adémia).

À 18 ans, lors de la signature de son premier contrat de joueur professionnel à Tourizense en 3ème division portugaise, Eder ne gagne que 400 euros par mois. Après un départ de Tourizense puis un passage à l’Académica de Coimbra très moyen (19 buts en 105 matchs entre 2008 et 2012), c’est au sporting Braga qu’Eder réussit à démontrer toutes ses qualités de finisseur. Lors de son passage à Braga entre 2012 et 2015, il inscrit 26 buts en 60 Matchs de championnats et de plus il est finaliste de la coupe du Portugal.

Il est d’ailleurs sélectionné avec l’équipe du Portugal dès sa première saison avec Braga en 2012.

EderFinale

Après sa première apparition avec la Seleçao, Eder ne quitte presque plus l’équipe nationale. Cependant, ce dernier souffre d’une très forte concurrence à son poste ainsi que des systèmes de jeu qui le mettent peu en valeur et doit se résoudre à jouer des parties de match en étant que très peu titulaire. En outre, entre août 2015 et janvier 2016, Eder n’a pas trouvé une seule fois le chemin des filets dans le club de Swansea où il évolue depuis son départ de Braga. Pour se remettre en confiance, il choisit de se relancer au Losc Lille en fin janvier 2016 et inscrit 6 buts en 13 matchs.

Grâce à cette fin de saison impressionnante, Eder est bien entendu convoqué pour disputer l’Euro 2016 avec son pays d’adoption, sans se douter qu’il deviendrait le héros de la finale…