/French Lives Matter, ce compte twitter qui dénonce le « racisme anti-blanc »
French Lives Matter site dénonçant le racisme anti-blanc

French Lives Matter, ce compte twitter qui dénonce le « racisme anti-blanc »

Le compte twitter dénommé « French Lives Matter » se présente comme une base de donnée révélant des crimes et meurtres perpétrés par des « étrangers, immigrés… », généralement arabes ou noirs, contre des « Français de souche »

Sur Twitter, les internautes découvraient récemment avec stupéfaction le compte French Lives Matter qui tient son nom du mouvement Black Lives Matter, créé en 2013 au États-Unis. Apparu sur le réseau social du petit oiseau bleu en 2018, le compte français entend mettre en lumière toutes les “vraies victimes de la violence” en France. Si le mouvement afro-américain lutte contre les violences policières et le racisme systémique contre les Noirs, le compte French Lives Matter, lui, milite pour la protection des « français de souche » attaqués par des « étrangers », selon lui.

Plus ahurissant encore, à en croire l’un des fondateurs Damien Rieu, l’idéologie du mouvement afro-américain selon laquelle la police tue des noirs parce qu’elle est raciste est fausse. Elle servirait en réalité d’alibi pour couvrir les « criminels noirs », a t-il affirmé lors d’une interview accordée au quotidien d’extrême droite le Présent. Il a également déclaré que ce mouvement chercherait à “obtenir une quasi-impunité pour les criminels noirs, qui seraient soit innocents et victimes de préjugés, soit responsables mais pas coupables car c’est la société raciste qui les pousse à devenir des criminels”

Sur le compte est listé une multitudes crimes commis par des minorités sur des victimes blanches en France. Les modérateurs utilisent régulièrement les termes “étrangers, clandestins ou même immigrés” pour toutes les personnes non-blanches citées. Une généralisation qui se fait également pour le terme « Français » qui induit directement des citoyens blancs de l’hexagone. Le discours identitaire du compte French Lives Matter est certain et en revendiquant l’existence d’un racisme anti-blanc, invalide inévitablement l’expérience des personnes non-blanches en France.

Un « racisme anti-blanc »

Présenté au début des années 2000 par l’extrême droite, « le racisme anti-blanc » est depuis les années 2010 une idéologie qui est de plus en plus revendiquée et médiatisée. Certaines grandes figures politiques telles que l’ancien secrétaire général du principal parti politique de droite Les Républicains anciennement l’UMP, Jean François Copé avait mentionné l’existence d’un tel phénomène en France.

Il existe même, depuis quelques années, des associations telles que l’OLRA (Organisation de Lutte contre le racisme anti-blanc), une organisation qui se revendique universaliste, apolitique, laïque mais également non-identitaire. Elle assure vouloir “faire reconnaître, en lui donnant une tribune et une visibilité, cette forme de discrimination particulièrement insidieuse qu’est le racisme anti-Blancs”

Cependant, tout comme pour la page French Lives Matter, les réactions restent mitigées pour ce phénomène qui fait débat chez les internautes.

Mais pour le sociologue français Eric Fassin, le racisme blanc sur le plan sociologique n’existe pas.

Et vous, pensez-vous que le racisme anti-blanc existe ?

À Lire Aussi : Accuser de racisme les Martiniquais pour masquer les privilèges métropolitains

Léonie Vignocan