/Au Ghana, les femmes enceintes prennent des pilules pour avoir un bébé à la peau claire

Au Ghana, les femmes enceintes prennent des pilules pour avoir un bébé à la peau claire

C’est la nouvelle tendance au Ghana : avoir un enfant à la peau claire ! Pour cela, de nombreuses femmes se procurent des pilules éclaircissantes à base de glutathion.

 

Le Glutathion mal dosé peut être mortel

Des pilules à base de glutathion ont été introduites en grande quantité par voie de contrebande au Ghana. Le glutathion, produit éclaircissant peu connu du public, est pourtant bien ancré dans les habitudes esthétiques des femmes africaines. Contrairement aux corticoïdes et à l’hydroquinone qui laissent des traces au niveau des jointures, le glutathion promet une peau uniformément claire. Pour un résultat optimal, il peut s’administrer de plusieurs manières. Ne se trouvant pas en pharmacie, celui-ci est importé depuis les États-Unis et est vendu sur le marché noir.

Mais le produit n’est pas sans risque : brûlures, régénération plus lente de la peau qui est fragilisée et plus exposée au risque de germes et autres infections.

Des risque pour la grossesse

Selon les experts médicaux, cette pratique présente des risques pour la future maman mais aussi pour le bébé. L’injection ou la consommation de ces pilules entraînerait des malformations congénitales, notamment au niveau des membres et des organes internes, des éruptions cutanées ainsi que des réactions allergiques caractérisées par un gonflement de la peau.

En 2017, les autorités ghanéennes ont interdit l’importation et la vente de produits éclaircissants contenant des corticoïdes ou de l’hydroquinone. Toute personne en possession de ces comprimés à base de glutathion sera désormais poursuivie en justice.

La dépigmentation est une pratique implantée dans la routine cosmétique de beaucoup de femmes à peau foncée, souvent complexées par leur teint ébène. La pression de la société a également sa part de responsabilité car cette dernière véhicule l’idée qu’avoir une peau claire leur donnera accès à une meilleur position sociale. Le phénomène n’est cependant pas spécifiquement africain puisque la dépigmentation touche des femmes partout dans le monde issues de diverses couches sociales.

 LIRE AUSSI >> Inde : le teint foncé (enfin) célébré !

Aime regarder le monde sous un autre angle et constater que l’univers est un vaste terrain de jeu. “Les hommes doués intellectuellement savent qu'il n'y a pas de différence nette entre le réel et l'irréel, que les choses ne nous apparaissent qu'à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s'opère subjectivement en chacun de nous.”HPL