/Le Ghana rend l’école gratuite

Le Ghana rend l’école gratuite

L’éducation est un dossier problématique en Afrique. Le Ghana a trouvé la solution pour scolariser sa jeunesse : rendre l’école gratuite !

Le président du Ghana, Nana Akuffo Addo, l’avait promit lors de la campagne présidentielle : ce sont près de 85% des enfants qui sont désormais scolarisés en primaire, soit 44,4% des filles contre 48% des garçons qui iront jusqu’à la fin du secondaire.

L’école n’étant habituellement accessible qu’aux plus riches, les plus démunis devaient non seulement réussir un examen d’entrée au secondaire mais éavoir, en outre, les moyens financiers pour y être admis, ce qui représente beaucoup d’argent soit environ cinq-cent dollars pour une année scolaire.

C’est en août dernier que le président Akufo-Addo a ouvert le dossier de l’éducation, en annonçant que l’école secondaire deviendrait gratuit pour tous, peut importe la classe sociale.

Booster la scolarisation des filles

Selon un rapport des Nations Unies datant de 2015, au Ghana, les filles passent en moyenne 5,8 ans à l‘école, soit deux ans de moins que les garçons, avec 7,9 ans. Si ces chiffres restent plus élevés que dans le reste de l’Afrique sub-saharienne (4,5 ans pour les filles et 6,3 pour les garçons), ils demeurent malheureusement bien en dessous de la moyenne mondiale (7,7 et 8,8). Par ailleurs, près de 85% des enfants ghanéens sont scolarisés en primaire avec 44,4% des filles dans le secondaire contre 48% des garçons, selon des chiffres de l’Unicef pour les années 2008 à 2012.

Selon le porte parole du ministère du gouvernement :

“Une excellente éducation pour les filles est essentielle si nous voulons rayer la pauvreté, l’ignorance, la maladie de notre pays et le mettre sur le chemin de la prospérité. La réforme, si elle est appliquée selon le programme du président Akufo-Addo, serait une opportunité fantastique pour cette génération.”

Aime regarder le monde sous un autre angle et constater que l’univers est un vaste terrain de jeu. “Les hommes doués intellectuellement savent qu’il n’y a pas de différence nette entre le réel et l’irréel, que les choses ne nous apparaissent qu’à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s’opère subjectivement en chacun de nous.”HPL