/« Kimono Wafrica », la fusion étonnante entre le Japon et l’Afrique
Kimono

« Kimono Wafrica », la fusion étonnante entre le Japon et l’Afrique

Dans le monde de la mode, de nombreux artistiques provenant de différentes sphères collaborent avec toujours le même objectif : innover. C’est le cas du créateur camerounais Serge Mouangue, et du designer japonais Odasho. Tous deux sont à l’origine des kimonos japonais-africains biculturels.

 

Kimono

 

Ce dernier a été profondément séduit par le style, l’attrait pour les détails, le raffinement ainsi que le patrimoine culturel de Serge Mouangue.
Fasciné par la culture japonaise, ce dernier imagine un kimono confectionné dans les règles de l’art nippon et rehaussé de motifs wax.

Quand le prêt-à-porter réunit Afrique et Asie

Kimono
Kimono Wafrica

Frappé par des similarités flagrantes entre les cultures nippones et africaines (telles que l’animisme, le tribalisme et le respect des anciens), Serge Mouangue lance en 2008 sa marque conceptuelle nommée « Wafrica ».

Cette dernière met en exergue le savoir-faire artisanal traditionnel japonais, agrémenté de touches africaines. Ses créations sont un véritable succès, et s’exposent partout dans le monde, du Japon à New York, en passant par Dakar et Stockholm.

« L’œuvre d’art en matière de prêt-à-porter est une façon d’exprimer la rencontre entre différentes cultures », explique-t-il.

« Je me suis attaché à utiliser une pièce iconique au Japon, le kimono, pour l’associer à quelque chose de tout aussi iconique en Afrique de l’Ouest, le tissu wax aux motifs lumineux. »

 

 

A LIRE AUSSI >> La grande épopée du Wax

L’alliance avec un mastodonte du kimono

Kimono
Kimono Wafrica

De l’autre autre côté se trouve le designer japonais Odasho. Ayant participé à une multitude de défilés de mode à travers le monde, Odasho comptabilise une expérience de 150 ans dans le domaine du kimono. Ce qui fait de lui un maitre incontesté en la matière.

« Kimono Wafrica » capitalise donc sur le raffinement japonais et sur l’attention du détail combinés avec un tissu coloré, vibrant, chaleureux et représentatif de l’Afrique.

Au Japon, une femme a confié qu’avec son kimono africain, elle avait le sentiment de porter une pièce à l’héritage universel.

En résulte donc bien plus qu’un mélange de deux cultures existantes, mais un réel sentiment d’appartenance aux traditions inhérentes à ces deux continents.

 

Kimono
Kimono Wafrica

Passionnée de mode et de beauté, elle espère solliciter votre intérêt par les sujets qu'elle aborde. Attention aux fashion faux pas avec elle !