/L’ hommage (inter)national à Nelson Mandela
Nelson Mandela

L’ hommage (inter)national à Nelson Mandela

En ce mercredi 18 juillet 2018, l’Afrique du Sud et le monde entier a rendu hommage à l’icône mondiale de la lutte contre l’apartheid, Nelson Mandela, qui aurait eu 100 ans ce 18 juillet. Une marche symbolique en sa mémoire et un forum dirigé par l’ancien président américain Barack Obama ont été organisés.

 

Nelson Mandela

« Agissez, inspirez le changement, faites de chaque jour un Jour Mandela »

Chaque année, le « Mandela Day » est un jour très spécial en Afrique du Sud: il marque la naissance le 18 juillet 1918 de « Madiba », est célébré dans le monde entier.

«Grâce à son sacrifice et son leadership résolu, et peut-être encore plus grâce à son exemple moral, Mandela (…) a personnalisé les aspirations des personnes dépossédées», a déclaré Barack Obama devant un parterre de 15000 personnes.

«Il nous montre à nous qui croyons en la liberté et la démocratie que nous allons devoir nous battre encore plus pour réduire la pauvreté.»

De plus, le président sud-africain Cyril Ramaphosa, protégé de Nelson Mandela, a célébré l’évènement dans le village natal de Madiba, à Mvezo.

Mandela «nous a conduits depuis la sauvagerie du conflit et de l’oppression vers la terre promise, une terre de liberté, démocratie et égalité», a-t-il affirmé.

Zoom sur l’ Afrique du Sud

Selon la Banque Mondiale, l’Afrique du Sud est incontestablement la première puissance industrielle du continent africain.
Cependant, ce pays reste le plus inégalitaire au monde. En effet, la pauvreté y persiste, un quart de siècle après la chute de l’apartheid.

Nelson MandelaL’économie stagne et le racisme est toujours bien présent.

Alors que certains mettent en cause les successeurs de Nelson Mandela et la corruption qui a gagné le plus haut sommet de l’Etat (sous la présidence de Jacob Zuma), d’autres traitent Madiba de « vendu » à la minorité blanche, qui détient toujours l’essentiel de l’économie du pays.

Une des petites-filles de Nelson Mandela, Ndileka Mandela, s’est indignée mercredi de ces pensées: «C’est vraiment dégueulasse, surtout au vu des sacrifices qu’il a faits. Je pense que lorsque des gens ne parviennent pas à résoudre leurs problèmes, ils s’en prennent à lui parce qu’il n’est plus là pour se défendre.»

A LIRE AUSSI >> Retour sur Winnie Madikizela-Mandela, icône de la lutte anti-apartheid

Passionnée de mode et de beauté, elle espère solliciter votre intérêt par les sujets qu'elle aborde. Attention aux fashion faux pas avec elle !