/La chanteuse franco-camerounaise Doris de retour avec « La Couronne de Jeanne », ode à la femme noire

La chanteuse franco-camerounaise Doris de retour avec « La Couronne de Jeanne », ode à la femme noire

La talentueuse franco-camerounaise DORIS revient avec  *La Couronne de Jeanne* en collaboration avec les Nubians, et *Libre* (feat LaAerial), extraits de son nouvel EP intitulé ‘L’enfant noire’ et dont la sortie est prévue pour juin 2018. Cet Opus intimiste, savant mélange d’afrobeat, de soul et chanson française, est un hommage à son arrière grand-mère, un doux retour aux sources à travers lequel la jeune femme explore sa négritude.

« Jeanne, c’est le nom de mon arrière grand-mère. Elle incarne cette femme noire, forte et bienveillante. Quand j’étais enfant, je la surprenais souffler le long de mon lit pour éloigner les mauvais rêves. Je me souviens de son regard puissant, de son halo crépu,  de son phrasé élégant et de ses rêves de liberté.

 Je souhaitais rendre hommage à cette muse. J’aspirais à lui prendre sa couronne le temps d’une chanson, pour l’offrir à des millions d’autres femmes… Je voulais célébrer la femme noire. »

C’est dans ce contexte que la chanteuse s’est rendue au Cameroun pour se recueillir sur la tombe de son aïeule : « un  émouvant périple qui  m’a permis de me réconcilier avec l’étrangère que j’abritais, de questionner ma négritude et d’embrasser mon héritage. »

Bien qu’il célèbre la femme noire, l’album ‘L’enfant noire‘ renvoie, avant tout, à la petite fille noire qu’elle fut autrefois et qui trouve résonance chez la plupart des petites filles noires : « Je m’adresse également à cette petite fille noire que j’ai été, je réinvente le monde pour elle […] Jeanne incarne pour moi le souffle des ancêtres, ces voix qui guident et protègent. La couronne de Jeanne, c’est la bénédiction que les aïeux m’ont offerte et que je souhaite à mon tour partager. » 

 

« La couronne de Jeanne », une épreuve initiatique

 

Pour évoquer sa réconciliation avec sa propre essence, la chanteuse a choisi de dévoiler en poésie une étape phare de sa propre acceptation, mêlant sa voix à celles des NUBIANS, célèbre duo franco-camerounais, entre autres, connues pour les titres Makeda ou encore Temperature Rising.

« Les Nubians avaient bien aimé mon Ep  « Garçon » et il s’avère que nous avions un ami en commun, Alexis Peskine qui a d’ailleurs co-réalisé le clip de « La Couronne De Jeanne » (avec Soraya Kallel). C’est Alexis qui nous a mis en contact. Les Nubians sont basées à Brooklyn et je partais aux États-Unis pour mettre en images un de mes clips. J’ai eu l’occasion de les rencontrer là-bas.Cet échange a été magique parce que Les Nubians sont à mes yeux de véritables icônes. Je me souviens, quand je les voyais sur mon écran de télévision plus jeune… c’était fou ! Elles m’autorisaient à croire en mes rêves. Enfin des artistes auxquelles je pouvais m’identifier!Les Nubians ont été très disponibles et d’une humilité !! C’était un honneur pour moi de les avoir sur ce projet. »

Quant au clip très épuré mais non moins sublime, dores et déjà disponible, il a été réalisé par Alexis Peskine et Soraya Kallel qui ont su retranscrire en images la poignante bénédiction de Jeanne : « la femme noire se mue en œuvre d’art, dans son plus simple appareil, elle accueille les regards. Nue et inébranlable, elle recolle les fragments d’âme que l’histoire lui a arrachés. »

*Suivre l’actualité de Doris :

www.doris-lesite.com

www.facebook.com/dorismusique

www.instagram.com/dorismusic