/Les réseaux sociaux censurent les activistes noirs

Les réseaux sociaux censurent les activistes noirs

Un récent rapport publié par USA Today affirme que les activistes et anonymes noirs qui discutent ouvertement d’expériences racistes ou dénoncent le “Privilège Blanc”, White Privilege, en anglais, voient régulièrement leur compte Facebook suspendu.

Selon USA Today, de nombreux Noirs ont témoigné que lorsqu’ils écrivaient le mot « Blancs » dans leurs statuts ou commentaires Facebook, ils étaient systématiquement signalés, ce qui entraînait la suspension de leur compte. C’est notamment le cas de Mary Canty Merrill dont le statut a été supprimé et le compte suspendu en 2017, statut portant sur le racisme et dont les premières lignes commençaient par « Chers Blancs ». À titre de comparaison, certains de ses amis blancs ont tenté l’expérience en postant le même message sur leurs pages respectives, tandis que d’autres avaient pour mission de “signaler » ces mêmes messages. Résultat : quasiment aucun d’entre eux n’a été et aucun compte n’a été suspendu.

Un autre cas récurrent observé par les utilisateurs et les activistes noirs concerne la suspension de leurs comptes, après avoir partagé des captures d’écran et des vidéos d’incidents racistes publiées dans le but de sensibiliser au racisme quotidien. Ces suspensions étant bien évidemment vécues comme une tentative de sabotage.

L’auteure et activiste Ijeoma Oluo

En 2017, l’auteure et activiste Ijeoma Oluo a fait une petite blague sur le fait de devoir entrer dans un café principalement fréquenté par des Blancs. Selon le sited’info Tech Crunch, celle-ci a fini par recevoir une série de messages racistes et misogynes sur Facebook et Twitter. “Alors que Twitter a finalement supprimé les messages en question, Facebook n’a pas fait grand chose”, a déploré l’écrivaine. Ijeoma Oluo a donc commencé à poster des captures d’écran des messages de haine qu’elle recevait, afin de voir si son compte personnel sera suspendu par Facebook. En 2016, l’écrivain et activiste Shaun King, connu pour son utilisation des médias sociaux pour promouvoir des causes de justice sociale dont le mouvement Black Lives Matter, aurait vu son compte suspendu pendant quelques heures, ce que Facebook a qualifié d ‘« accidentel ». L’activiste Leslie Mac a également vu son compte être suspendu de la même manière qu’Ijeoma Oluo. Une autre femme encore, Ayo Henry, a raconté à USA Today qu’une vidéo la montrant en pleine conversation avec un enfant blanc lui jetant des injures raciales avait été supprimé de son compte, malgré 2 millions de vues.

Shaun King

Toujours selon USA Today, Facebook ne semble pas pressé de prendre le même type de mesures à l’encontre des utilisateurs blancs qui harcèlent les communautés noirs et racisées, entre autres, les membres de Color of Change, une organisation de défense des droits civils créée en 2005 à la suite de l’ouragan Katrina, menacée de hacking.

Lire aussi : Le site du mouvement Black Lives Matters ciblé par plus d’une centaine d’attaques cyber en 2016…

Cette discrimination opérée par  Facebook ne vise pas uniquement les utilisateurs noirs. Des employés noirs de l’organisation se sont plaints du manque de soutien de l’entreprise. Même si la génération millénium noire utilise Facebook à un taux plus élevé que la moyenne nationale, un ancien employé a récemment déclaré que l’organisation avait une approche hostile à l’égard de ses employés noirs, souvent qualifiés d ‘«agressifs» parce qu’osant exprimé leurs opinions.

Un porte-parole de Facebook a indiqué au Daily Dot, une société spécialisée en médias numériques qui couvre la culture de l’Internet, que le réseau social « faisait parfois des erreurs » et qu’il travaillait à améliorer les méthodes de filtrage concernant les discours de haine. Facebook a également affirmé avoir engagé plus de veilleurs de contenu dont la mission sera d’identifier et différencier les discours de haine de ceux destinés à attirer l’attention sur le sujet. L’organisation travaillerait par ailleurs avec des groupes de défense des droits civils dans le but de comprendre et s’améliorer. Wait and see…

Anti-complaisance, anti-dilettantisme, anti-procrastination, je milite pour l'Excellence, mais avant tout, pour le dépassement de soi ! Ma citation préférée : “Ce que d'autres ont réussi, on peut toujours le réussir.” À bon entendeur...