/L’histoire cachée des mathématiciennes de la NASA / NACA

L’histoire cachée des mathématiciennes de la NASA / NACA

Voici l’histoire cachée de trois afro-américaines qui ont aidé la NASA et les États-Unis à remporter la course à l’espace.

L’autre face de la réussite spatiale de la NASA

Vous avez sûrement déjà entendu parler des astronautes John Glenn, Alan Shepard et Neil Armstrong. Mais qu’en est-il de Katherine Johnson, Mary Jackson, Dorothy Vaughan, Kathryn Peddrew, Sue Wilder, Eunice Smith ou Barbara Holley ?

Il s’avère qu’un groupe d’afro-américaines très brillantes ont fait, elles aussi, partie des membres ayant participé au programme de recherches spatiales.

Ces femmes de l’ombre, toutes mathématiciennes, ont contribué à ce que l’astronaute John Glenn réalise son premier vol en orbite, tout juste 10 mois après le Russe Yuri Gagarine, un exploit qui redonnera confiance à l’Amérique et relancera la course à l’espace entre les deux grandes puissances politiques de l’époque.

Dr. Christine Darden. Courtesy NASA
Dr. Christine Darden. Courtesy NASA

Le trio visionnaire a su dépasser les questions raciales et jeter les bases du programme spatial qui prédisait que Kennedy serait le premier homme à aller sur la Lune. Ces femmes ont donc été les cerveaux qui contribuèrent à la réussite du premier voyage spatial par les Américains en 1962.

Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monae
Margot Lee Shetterly, l’auteur du livre  « Hidden Figures », orientera par ailleurs, ses recherches sur le rôle des femmes durant plusieurs années, principalement au Langley Research Center de la NASA à Hampton , en Virginie. Son rapport de recherches sera transmis à Langley en Mars 2014.

« Hidden Figures », du livre au grand écran

Suite au succès du livre de Margot Lee Shetterly, un film intitulé « Hidden Figures » est sorti en 2017, avec un très beau casting en tête d’affiche : Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monae qui joueront les rôles de Katherine Johnson, Dorothy Vaughn et Mary Jackson, les cerveaux de cette conquête spatiale. Ce chef d’œuvre a, heureusement, traversé l’Atlantique pour atterrir dans les salles françaises sous me nom de « Les Figures de l’ombre » (si vous l’avez raté, n’hésitez à le visionner en streaming, il vaut vraiment le coup !)

Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monae

Le Pitch :

Ces femmes noires, toutes diplômées  d’écoles supérieures telles que Hampton Institute, Virginia State ou de l’Université Wilberforce, Bien qu’effectuant le même travail que les femmes blanches embauchées à l’époque, se retrouvent cloîtrées, isolées dans un bureau à part loin des regards, dans la zone ouest du Langley campus.

Néanmoins, malgré les difficultés rencontrées, ces femmes apporteront une contribution significative à l’aéronautique, l’astronautique, et la victoire de l’Amérique sur l’Union soviétique dans la course à l’espace, le tout en période de guerre froide.