/Nouvelle-Zelande : le Haka en hommage aux victimes de Christchurch
Christchurch

Nouvelle-Zelande : le Haka en hommage aux victimes de Christchurch


Les Néo-Zélandais ont rendu hommage aux 50 victimes tuées le 15 mars dans un attentat survenu dans une mosquée de Christchurch. 

A Christchurch, devant la mosquée d’Al-Nour, dans les parcs, les rues… dans tous le pays des élans de solidarité et d’unité ont été observés. Des élèves de différentes écoles ont effectué des Haka vibrants. Filmés par The Gardian, les élèves ont manifesté leurs tristesse et colère par la plus symbolique des danses traditionnelles de cette région du Pacifique. 

Pour celles et ceux qui l’ignorent encore, le Haka est un rite de la culture maori pouvant exprimer la joie, la colère, mais aussi le désir de vengeance. Comme disent les anciens : Kia korero te katoa o te tinana , le corps doit s’exprimer ! 

Sans Maori, pas de Haka, puisque l’un d’entre eux doit obligatoirement conduire la danse. Il est même arrivé de faire appel à un Maori remplaçant le temps d’un Haka. Sans cela, le rituel n’est pas accepté.

A LIRE AUSSI > h7 faits que vous ne savez peut-être pas sur l’extermination des Aborigènes en Australie

Aime regarder le monde sous un autre angle et constater que l’univers est un vaste terrain de jeu. “Les hommes doués intellectuellement savent qu'il n'y a pas de différence nette entre le réel et l'irréel, que les choses ne nous apparaissent qu'à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s'opère subjectivement en chacun de nous.”HPL