/Ouragan Irma : les îles Saint Martin et Saint Barthélémy dévastées !

Ouragan Irma : les îles Saint Martin et Saint Barthélémy dévastées !

Les îles Saint-Martin et Saint-Barthélemy subissent de plein fouet les conséquences du passage dévastateur du cyclone de catégorie 5, Irma. Les rues inondées, les arbres déracinés et les toitures arrachées sont désormais loin des paysages paradisiaques fréquentés par les touristes, après des rafales qui ont dépassé les 300 km/h par moments.

 

De véritables scènes d’horreur et de cauchemar selon les témoins :

« Nous étions face à un phénomène d’une ampleur inégalée », raconte Steve Prudent,  un journaliste d’Outre-mer 1re, qui était calfeutré dans un hôtel supposé être un endroit sûr mais qui n’a pas tenu le choc. Et d’ajouter : « Plusieurs chambres ont littéralement implosé […] et les murs en béton « vibraient comme du carton ».

Un sentiment de détresse doublé d’impuissance se fait sentir chez de nombreux habitants qui ne reconnaissent désormais plus leur environnement pourtant si familier :

« Je me voyais vraiment y passer. Le plus angoissant, c’est l’incertitude, rien n’est sous contrôle, c’est la nature qui parle », confie à la radio RMC, Kevin, graphiste de 27 ans installé à Saint-Barthélemy.

Saint-Martin

« On a été rayés de la carte. », se désole Manuel Greaux, un habitant interviewé par Guadeloupe 1re.

« L’île est vraiment anéantie, et le mot est faible », écrit sur Facebook Carole Gruson, animatrice des nuits locales pour toutes les célébrités de passage énumère : « l’aéroport, la station essence, la centrale électrique détruits, la caserne des pompiers sous deux mètres d’eau, tous les établissements du bord de mer détruits ».

« Quatre bâtiments qui étaient parmi les plus solides ont été détruits », a indiqué le ministère de l’Intérieur, laissant présager une situation plus dure pour les habitations anciennes ou précaires.

« La situation est dramatique », s’alarme le préfet de la Guadeloupe, Eric Maire. Un pont aérien devrait être rapidement mis en place  entre la Guadeloupe et les deux îles frappées pour tenter d’évaluer les dégâts, déjà jugés « très importants ».

Bien que les habitants essaient de s’organiser, des renforts, mais aussi des réserves d’eau et du matériel de secours, devraient être acheminés par voie maritime. Des chiens seront également utilisés pour retrouver des potentielles personnes disparues. À noter que quatre morts sont à déplorer à Saint-Martin…

 

Anti-complaisance, anti-dilettantisme, anti-procrastination, je milite pour l’Excellence, mais avant tout, pour le dépassement de soi !
Ma citation préférée : “Ce que d’autres ont réussi, on peut toujours le réussir.” À bon entendeur…