/Une professeure d’université intègre l’étude du groupe de hip hop OutKast dans son programme

Une professeure d’université intègre l’étude du groupe de hip hop OutKast dans son programme

Elle se nomme Regina N. Bradley, elle est auteure, chercheur et spécialiste en Culture africaine américaine et professeure adjointe de Littérature africaine américaine à l’Université d’État Armstrong (Savannah, Géorgie). Elle est, en outre, diplômée de la confrérie Nasir Jones Hip Hop de l’Université d’Harvard depuis le printemps 2016.

 

Regina N. Bradley

Cet institut de Recherche et d’Archives sur le hip hop est une association qui vise à promouvoir les échanges entre étudiants et un travail de recherche rigoureux à propos de cette culture. 

Également professeure de Lettres et Philosophie, Regina N. Bradley dispense aux élèves de l’Université Armstrong de Savannah des cours portant sur l’influence du célèbre groupe OutKast, le duo d’Atlanta formé par Andre 3000 et Big Boi, ainsi que la montée du Hip Hop qui a suivi le mouvement de Droits Civiques dans le Sud des États-Unis et particulièrement la Géorgie.

 

OutKast, à la fois objet d’étude et produit d’appel

Effectifs depuis peu, ces cours portent sur le style musical (mélange de Dirty South, G-funk, neo soul, rock, crunk, jazz) et les textes du groupe OutKast, en comparaison avec d’autres écrits littéraires d’écrivains locaux et leurs implications culturelles et académiques dans le contexte politique actuel en tenant compte, entre autres, du mouvement #BlackLivesMatter qui lutte contre les violences policières perpétrées contre la communauté afro américaine.

« Je m’intéresse à la littérature afro-américaines et aux cultures populaires » confie Regina Bradley au quotidien local Savannah Morning News. « J’essaye toujours de trouver un moyen de les lier… Souvent, les étudiants tirent la plupart des informations qu’ils utilisent et leur vision globale d’un sujet de leur façon personnelle de s’engager dans la culture populaire .»

 

Acclamé par la critique, le projet est d’ores et déjà soutenu par des journaux et magazines tels que le New York Times, le Huffington Post ou encore Ebony Magazine.

« C’est un honneur d’être étudié » affirme Big Boi qui a récemment découvert l’existence de ce cours. « Je suis né à Savannah et je me souviens de la fac d’Armstrong, c’est juste génial. »

 

Anti-complaisance, anti-dilettantisme, anti-procrastination, je milite pour l'Excellence, mais avant tout, pour le dépassement de soi ! Ma citation préférée : “Ce que d'autres ont réussi, on peut toujours le réussir.” À bon entendeur...