/Sabotage: une compétition de la NASA visée pour empêcher la victoire de jeunes femmes noires
NASA

Sabotage: une compétition de la NASA visée pour empêcher la victoire de jeunes femmes noires

Un groupe d’utilisateurs de 4Chan a tenté de saboter le projet d’un groupe de lycéennes, lors d’un concours scientifique organisé par la NASA ce week-end.

Mikayla Sharrieff, India Skinner et Bria Snell sont étudiantes au Benjamin Banneker Academic High School de Washington et finalistes du concours Optimus Prime Spinoff de la NASA. Ce concours national présente des projets technologiques innovants présentés par des étudiants et validés par la NASA.

Dans le but d’améliorer la qualité de l’eau dans les écoles publiques, les jeunes femmes ont conçu un système de filtration d’eau qui débarrasse les fontaines de chlore, de cuivre et de plomb, et ont présenté leur idée sous forme d’affiches multimédia.

L’une des étapes finales du concours impliquait le vote public. Celui-ci avait pour but « d’encourager les étudiants et la communauté dans son ensemble à s’engager dans la science, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques », a expliqué la NASA.
L’ équipe gagnante se voyait invitée au Centre de vol spatial Goddard de la NASA, afin de recevoir un prix et participer à des ateliers spéciaux.

Voyant les talentueuses étudiantes noires en lice pour gagner la prestigieuse compétition, les trolls ont encouragé les autres utilisateurs de 4Chan à voter pour les équipes rivales, autant de fois qu’ils le pouvaient pour faire pencher la balance. Pour cause: les trolls se sont offusqués d’un tweet qui comparait les trois adolescentes aux héroïnes de « Hidden Figures », un film sur les femmes noires ayant travaillé pour la NASA pendant la course spatiale des années 1960. Pour eux, la NASA a fait du favoritisme, du “racisme anti-blanc” et du “féminisme”.

NASA
4chan est devenu l’endroit le plus libre et le plus dégoûtant du web

4Chan, l’un des sites les plus controversés du net

Particulièrement controversé, le site 4Chan se vante d’un fonctionnement qui ne connaît pas de modération d’information. Le site est connu pour être le berceau de plusieurs canulars, fake news ainsi que la propagation des théories du complot. Le journal Libération y voit un site « qui voit se côtoyer le pire du racisme, de l’homophobie et du sexisme. »

La NASA a rapidement contrecarré les intentions de 4Chan lors du vote.
Dans une déclaration annonçant la clôture anticipée du vote du public, la NASA a affirmé avoir pris conscience que les trolls utilisaient les médias sociaux pour « attaquer une équipe d’étudiants en fonction de leur race et encourager les autres à perturber le scrutin. »

Dans un article publié sur Twitter, Snel, Skinner et Sharrieff ont déclaré qu’elles étaient déçues de l’action des utilisateurs de 4Chan, mais qu’elles avaient aimé prendre part au projet scientifique.
Les trois jeunes femmes ont été intronisées à la National Honor Society.

NASA

LIRE AUSSI >> Ce n’est pas un hoax : Des Cyberattaques ont bien lieu en Afrique !

 

Aime regarder le monde sous un autre angle et constater que l’univers est un vaste terrain de jeu. “Les hommes doués intellectuellement savent qu'il n'y a pas de différence nette entre le réel et l'irréel, que les choses ne nous apparaissent qu'à travers la délicate synthèse physique et mentale qui s'opère subjectivement en chacun de nous.”HPL