/Talib Kweli fait part de son soutien à la famille d’Adama Traoré en plein concert

Talib Kweli fait part de son soutien à la famille d’Adama Traoré en plein concert

Lors de son concert dans la capitale, Talib Kweli, rappeur originaire de Brooklyn, s’est exprimé sur l’affaire d’Adama Traoré, tué asphyxié par le poids de trois gendarmes lors d’une interpellation à Beaumont-sur-Oise (95) le 19 juillet 2015. Depuis, la famille Traoré et les proches du jeune homme tué s’engagent activement dans un combat pour la « Justice et la Vérité » concernant la mort de leur frère, fils, ami.

Ayant eu vent de l’affaire, Talib Kweli, fervent activiste du mouvement Black Lives Matter, a ainsi déclaré à la foule : «Vous pouvez être comme mon gars Adama, à vous mêler de vos p*tains d’affaires et être tué par la put*in de police !

Le rappeur a également condamné l’action judiciaire en cours à l’encontre de la famille Traoré. En effet, la maire de Beaumont-sur-Oise compte attaquer Assa Traoré, la grande soeur d’Adama, pour diffamation (aux frais du contribuable…)  suite aux propos de la jeune femme lors de l’émission « Gros journal » où elle déclarait: « Nous sommes des habitants de Beaumont depuis presque trente ans, mais nous n’avons toujours pas eu de condoléances, nous avons des bâtons dans les roues depuis le début, dès qu’on veut mettre quelque chose en place. Donc la maire a choisi son camp et de quel côté elle se met, du côté des gendarmes. Ce qui veut dire du côté de la violence policière…».

Le 17 novembre, les frères d’Assa Traoré ont également été mis en examen pour « menaces et violences à l’encontre de policiers municipaux ». Des actions qui laissent entrevoir un réel acharnement judiciaire contre la famille endeuillée et qui n’ont décidément pas plu au mythique rappeur Talib Kweli :

« Je me fous de ce que vous pensez d’Adama, parce qu2009rockthebellsrbzoc14g2kple je suis un homme noir, et en tant qu’homme noir je sais ce que c’est (…) Je crois toujours les paroles des victimes de violences policières, parce que les keufs mentent et si vous pensez que la police ne dit jamais de mensonges, alors vous êtes des putains de fascistes ! Les fascistes sont en train de s’emparer du monde (…) en Amérique on
a élu un président fasciste : Donald Trump…
»

Ce n’est néanmoins pas la première fois que l’artiste s’exprime au sujet des violences policières. Seize ans plus tôt, une affaire tristement similaire à celle d’Adama Traoré avait suscité une violente polémique aux États-Unis. Amadou Diallo, âgé de 23 ans, avait
été tué de 19 balles
au total 41 balles avaient été tirées par 4 policiers de New York) alors qu’il sortait de chez lui. Le jeune adulte, comme dans beaucoup d’affaires de brutalité policière, était pourtant non armé et ne présentait aucun danger. De ce fait, Talib Kweli et son acolyte Mos Def avaient dédié l’EP Hip Hop For Respect 41 artistes – représentant les 41 balles tirées.
Ce discours impromptu de la part du rappeur est bien le signe d’une convergence des luttes face à l’impunité policière à travers le monde.

Journaliste société et accessoirement directrice du pôle audiovisuel à ByUs Media. Autodidacte et engagée quand elle s'y met. Aime l'idée de pouvoir impacter des personnes à travers le monde rien qu'en écrivant ou en filmant.« En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire.» G. Orwell