Un photographe dévoile un portrait moderne de la reine Néfertiti et du roi égyptien Akhenaton

L’historien et anthropologue sénégalais, Cheikh Anta Diop, nous le révélait dans son célèbre ouvrage « Nations nègres et cultures » : l’Égypte Antique était peuplée d’Africains noirs. Dans la continuité des travaux de ce dernier, un photographe néerlandais a récemment publié un portrait moderne du roi égyptien Akhenaton et de la reine Néfertiti.

Utilisant l’intelligence artificielle, le photographe néerlandais Bas Uterwijk a publié des images modernes du roi égyptien Akhenaton (Amenhotep IV) et de la reine Néfertiti sur sa page Twitter. Des portraits  basés sur de vieilles sculptures et gravures les  représentant.

Lire aussi >> Égypte: Deux nouvelles statues pharaoniques découvertes

L’artiste a déclaré dans son message : « Je ne prétends pas être un scientifique. Les portraits historiques que je réalise sont basés sur des œuvres d’art réalisées principalement pendant la période de leurs sujets. Avec l’IA, je filtre les styles de sculpture des portraits anciens et les guide vers un résultat crédible. »

Bas Uterwijk est connu pour utiliser des GANs (réseaux adverses génératifs) pour convertir de vieilles peintures de personnages publics et célèbrités en photographies. En intelligence artificielle, les réseaux adverses génératifs, en anglais generative adversarial networks, sont une classe d’algorithmes d’apprentissage automatique capables de générer des photographies réalistes d’humains, de construire des modèles 3D d’objets à partir d’images, et bien plus encore.

Le peintre néerlandais Vincent Van Gogh

Ces images représentant la reine d’Égypte Néfertiti et le roi Akhenaton, avec un fort degré de réalisme, ne nous apprennent rien sur l’apparence des Égyptiens de l’Antiquité qui, nous le savons depuis les travaux de Cheikh Anta Diop entre autres, étaient noirs. Elles permettent néanmoins de savoir à quoi ressemblaient traits pour traits ces deux personnages historiques.

Afficher les commentairesFermer les Commentaires

Laisser un commentaire