/Que veut dire « Hotep » ?

Que veut dire « Hotep » ?

De nos jours, il n’est pas rare d’entendre et de voir circuler le mot « Hotep », que ce soit sur les réseaux sociaux, dans les lieux publics, ou encore dans les rencontres interpersonnelles On constate en effet que de nombreuses personnes, notamment les Africains et Afro-descendants, emploient ce fameux terme. Une questions  interpelle cependant : leurs consciences respectives sont-elles illuminées concernant le mot Hotep ? Maîtrisent-ils les différents paramètres qui font la spécificité de celui-ci ? Ne cèdent-ils pas au mimétisme anodin ?

 

Au regard de tous ces paramètres, nous avons jugé nécessaire d’apporter des éclaircissements concernant le terme « Hotep », afin d’éclairer la lanterne de certains « Kamits » (Africains). Avant tout, il faut savoir que « Hotep » est un terme qui prend racine à Kémet, l’Égypte pharaonique. Ce dernier comporte une connotation spirituelle relative à la paix et la clémence divine envers ses habitants. Ainsi, Hotep signifie « être en paix », d’où son utilisation fréquente, aussi bien dans les salutations que dans les compliments et les rencontres interpersonnelles, ou même pour nommer des mouvements de société civile, à l’instar des États-Unis.

Il apparaît également dans les noms des anciens dirigeants et des préceptes kémétiques à l’image de Hotepsekhemwy Mentuhotep I, Mentuhotep II, Mentuhotep III, Mentuhotep IV, Mentuhotep V et Mentuhotep VI Sehetepibre Amenemhat I Sehetepibre Hotepibre Sobekhotep I, Sobekhotep II, Sobekhotep III, Sobekhotep IV, Merhotepre Sobekhotep V, Khahotepre Sobekhotep VI, Sobekhotep VII et Sobekhotep VIII Neferhotep I, Neferhotep II et Neferhotep III Merhotepre Ini Rahotep Amenhotep I, Amenhotep II, Amenhotep III et Amenhotep IV, qui deviendra plus tard Akhenaten. Des figures égyptiennes autres que pharaons avaient également le mot Hotep intégré dans leurs noms. Parmi eux : Ptahhotep et Imhotep.

Imhotep

Il nous faut, en outre, garder à l’esprit que le symbole hiéroglyphique pour Hotep est Imhotep, le premier multi-génie du monde, était appelé «Imouthes» en Grèce Antique, déifié « Esculape ». Esculape désignait à l’époque le dieu de la médecine chez les Grecs, étant donné qu’Imhotep était le chef médecin et le Grand Vizir (Premier Ministre) de Zoser, le Pharaon égyptien de la Troisième Dynastie (5345-5307) avant JC.

Bien plus qu’un simple homme d’État et noble docteur,  Imhotep était, par ailleurs astronome, mathématicien, ingénieur, poète, musicien, philosophe, et architecte de la conception et de la construction de la première pierre, la pyramide à degrés à Saqqarah, près du Caire, en Égypte, définissant à cette occasion, la science architecturale pour le reste du monde, comme le démontrent les travaux du Dr. Yusef Ben-Jochannan et du Prof. John G. Jackson, Introduction aux Civilisations Africaines Imhotep Multi-Génie.

Il s’avère par conséquent crucial de connaître et maîtriser la signification et l’origine du mot « Hotep », ce dernier ayant été sanctuarisé par les Noirs de l’ancienne Égypte. En réalité, « Hotep » ne devrait pas être galvaudé et employé à tout-va, telle une nouvelle tendance. Les Panafricanistes et de Afro-descendants qui utilisent ce terme, le font avant tout pour renouer intrinsèquement avec leurs ancêtres égyptiens, auteurs et acteurs de la plus grande civilisation que le monde n’a jamais connue.

Connais-toi toi-même !

 

Par Papa Moussa Camara

 

Papa Moussa CAMARA, étudiant en Multimédia-Internet-Communication ( MIC) à l’Université virtuelle du Sénégal, membre de la Ligue Panafricaniste Umoja (LP-U) et de l’Urgence Panafricaniste (UP) section Université Cheikh Anta Diop de Dakar