Aaliyah, une icône

Aaliyah Dana Haughton est née le 16 janvier 1979, à New York. Elle passe la majeure partie de son enfance à Detroit, dans le Michigan. Elle est passionnée de musique dès son plus jeune âge: concours de chants, castings et shows se succèdent année après année. Sa passion pour le chant et la danse impressionne sa famille, déjà fortement impliquée dans le show-biz, en particulier son oncle et agent artistique: Barry Hankerson.

C’est alors que la jeune femme chante à Las Vegas avec Gladys Knight, l’ex-femme de Barry avec un rêve: devenir la prochaine Whitney Houston.

Aaliyah fait ses véritables débuts à 15 ans, en 1994 avec Ain’t Nothing But A Number, un premier album prometteur. Les titres « Back & Forth » et « At Your Best (You Are Love) » se classent dans le Top-10  des meilleures ventes de singles américains.

Lire aussi : Survivre à R Kelly : le reportage choc !

Malgré le succès, Aaliyah continue l’école au sein de « l’High School of the Performing Arts » où elle obtient des notes tout à fait honorables. En 1995, elle commence à travailler sur son second album, One in a million, avec Jermaine Dupri, Timbaland et Missy Elliot, entre autres. Vendu à près d’onze millions d’exemplaires dans le monde, ce disque impose un style nouveau et lui permet de remporter le prix des meilleures ventes d’albums aux World Music Awards en 1997. En 1998, la chanson « Are you that somebody » devient un tube grâce au film Dr Dolittle, et lui vaut ses premières nominations aux Grammy Awards et aux MTV Music Awards. Mais Aaliyah souhaite explorer une autre piste : le cinéma.

La chanteuse décroche un premier rôle dans le film « Romeo Must Die » du réalisateur Andrzej Bartkowiak (et y est accompagné de son grand ami, Jet Li). Elle tourne également « La Reine des Damnés », en Australie. Elle y tient le rôle d’un vampire égyptien de 6000 ans. Aaliyah est si talentueuse qu’elle est également pressentie pour jouer aux côtés de Keanu Reeves dans la suite de Matrix.

http://ema-radio.tumblr.com/post/116483552270/legacyofaaliyah-im-truly-blessed-and-i-thank

En 2001, cinq ans après son dernier album studio, celle qu’on surnomme “Baby Girl” revient avec un troisième opus éponyme: Aaliyah. Cette dernière l’ignore, mais ce sera son dernier disque, le plus personnel de sa courte carrière. Elle s’y investit totalement, non seulement en tant qu’interprète mais aussi en tant que productrice exécutive, aux côtés de son oncle.

L’artiste le décrit comme l’album de la maturité. Cela se sent sur le disque: il contient des mélodies dansantes mais aussi d’autres chansons plus mélancoliques. Bref, un tableau plus nuancé de la vie, parfois sombre, comme lorsqu’elle évoque la violence domestique dans « Never No More ».

Le 25 août 2001, l’effroyable nouvelle tombe, Aaliyah est décédée dans un accident d’avion, ainsi que 7 autres passagers et le pilote. Le jet s’est écrasé dans l’ile d’Abaco, aux Bahamas, peu de temps après le décollage. Ainsi s’achève la carrière de la princesse du R&B. Peu de temps après sa mort, de grands noms de la musique et du cinéma ont tenu à rendre hommage à la diva dans le clip de son succès: « Miss You ».

Oriane Théo

Afficher les commentairesFermer les Commentaires

Laisser un commentaire