/Monsanto – Roundup : le montant des indemnités du jardinier, Dewayne Johnson, revu à la baisse

Monsanto – Roundup : le montant des indemnités du jardinier, Dewayne Johnson, revu à la baisse

Dewayne Johnson, l’homme qui a vaincu Monsanto, a fait la Une des journaux il y a quelques mois. Le 9 juillet 2018 se tenait le procès dans lequel ce dernier, atteint d’un cancer du système lymphatique incurable en phase terminale, a attaqué Monsanto. Durant le procès, l’homme de 46 ans, qui a poursuivi en justice l’entreprise américaine, a tenté de prouver la responsabilité de Roundup dans sa maladie.

Pour rappel, le Roundup est le nom commercial d’un herbicide produit par la compagnie américaine Monsanto et commercialisé depuis 1975. Ce désherbant puissant contient du glyphosate en quantité importante, une molécule classée en 2015 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme « cancérogène probable ».

Dewayne Johnson était responsable de la lutte contre les nuisibles  (animaux et végétaux) sur les terrains scolaires de Benicia, une petite ville de Californie, au nord-ouest de San Francisco. « J’aimais beaucoup mon travail, j’étais très sérieux », expliquait-il fin juillet, devant le tribunal de San Francisco.

Le jardinier Dewayne Johnson et ses deux garçons

En 2014, ce père de deux garçons de 10 et 13 ans, qui n’avait pas de problème de santé auparavant, a été diagnostiqué d’un lymphome non hodgkinien, un cancer incurable du système lymphatique. Les médecins ne lui donnent pas plus de deux ans à vivre.

Lire aussi >> La France exporte des produits cancérigènes dans les pays en développement

Après une lutte acharnée, le père de famille a, contre toute attente, remporté son combat contre le géant de l’agrochimie, condamné par un jury populaire à lui verser 289 millions de dollars de dommages et intérêts, le 10 août dernier, pour ne pas avoir informé de la dangerosité de son herbicide Roundup. Le verdict avait alors été contesté par la multinationale dont les actions avaient immédiatement chuté en bourse. Monsanto avait alors demandé l’annulation du procès, persistant à dire qu’il n’existait « absolument aucune connexion entre glyphosate et cancer ».

Lundi 22 octobre, le tribunal de San Francisco a rejeté la requête de Monsanto mais a néanmoins revu à la baisse, le montant des dommages et intérêts initialement accordé à Dewayne Johnson par un jury populaire. En effet, la juge Suzanne Bolanos qui a jugé ces indemnités excessives, a décidé que le jardinier percevrait 78 millions de dollars et non plus 289 millions comme prévu en premier lieu, sachant que la victime a jusqu’au 7 décembre pour faire appel.

Lire aussi >> Le Burkina Faso stoppe l’utilisation d’OGM Monsanto, les récoltes de coton sont miraculeuses

Anti-complaisance, anti-dilettantisme, anti-procrastination, je milite pour l'Excellence, mais avant tout, pour le dépassement de soi ! Ma citation préférée : “Ce que d'autres ont réussi, on peut toujours le réussir.” À bon entendeur...