/Pas de médailles mais de l’or tout de même !

Pas de médailles mais de l’or tout de même !

Qu’on en commun Akuomoa Omeoga, Sean Adigun et Ngozi Onwumere ? D’origine nigériane, elles sont toutes nées aux États-Unis, et ont récemment participé aux Jeux Olympiques d’hiver 2018, sous les couleurs du Nigeria.

 

Ces trois jeunes femmes qui ont la particularité d’avoir toutes commencé sur les pistes d’athlétisme, viennent d’écrire l’histoire, bien qu’elles soient pas la première équipe africaine ou noire à participer aux Jeux Olympiques d’hiver; en effet, les ont précédé la sélection jamaïcaine en bobsleigh masculin (1988) qui a inspiré le film « Rasta Rocket » ainsi que des nations telles que l’Afrique du Sud, l’Éthiopie, le Madagascar, le Sénégal, leTogo, le Ghana, le Kenya ou encore le Zimbabwe.

Au Nigeria où la température moyenne est de 29 degrés Celsius, notamment dans la capitale Abuja, le bobsleigh est un sport méconnu. La formation du délégation pour les jeux d’hiver semblait donc inespérée. Les trois athlètes ont pu s’entraîner et voyager grâce au financement participatif (crown founding) et aux différents appels qu’elles ont pu faire pour attirer les sponsors et espérer être en lice aux jeux olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud.

 

Lire aussi >> L’équipe féminine nigériane de Bobsleigh : Les Nouvelles Rasta Rockett !

 

Au delà de leur classement, 19ème sur 20 en bobsleigh à deux et 20ème en skeleton à cause d’un trop grand manque d’expérience, il s’agit surtout d’une collaboration entre un pays africain, ici le Nigéria, et sa diaspora désireuse de lui faire honneur. Cette expérience aura permis à un pays africain de s’enrichir en élargissant sa vision sur le plan culturel et sportif, concernant un domaine qui ne lui semblait pas du tout être le sien jusqu’à présent.

Cette collaboration, croisement de deux cultures, démontre qu’une nation peut se développer grâce aux richesses et au savoir faire cumulées par ses enfants résidant hors du pays de leur parents. C’est pourquoi, la défaite de l’équipe féminine nigériane de Bobsleigh est avant tout une victoire pour l’Afrique !

 

Chris Grembokole pour ByUs Media