/Tanzanie : Plus de 200 morts dans le naufrage d’un ferry surchargé sur le lac Victoria
Lac Victoria

Tanzanie : Plus de 200 morts dans le naufrage d’un ferry surchargé sur le lac Victoria

Suite au naufrage d’un ferry survenu jeudi 20 septembre, sur le lac Victoria, en Tanzanie, ayant entraîné la mort d’au moins 218 morts, le président tanzanien a décrété quatre jours de deuil national et ordonné l’arrestation des opérateurs du navire.

Le bilan s’alourdit et porte désormais à 218 le nombres de personnes décédées jeudi dernier, à bord d’un ferry qui a chaviré dans le sud du lac Victoria, en Tanzanie. Selon les autorités, le ferry MV Nyerere qui était prévu pour transporter 101 passagers, avait ce jour là plus de 300 personnes à son bord, lors du naufrage.

Le navire qui assurait la liaison entre l’île d’Ukara et celle, située juste en face, d’Ukerewe, qui abrite la localité de Bugolora, où les habitants d’Ukara viennent régulièrement s’approvisionner, a sombré à seulement quelques mètres du quai d’amarrage. Le président tanzanien, John Magufuli, a dores et déjà décrété quatre jours de deuil national.

Lire aussi >> 
Nigéria : l’explosion d’un camion-citerne transportant du pétrole fait au moins neuf morts

Dans un discours prononcé sur la télévision publique TBC One, le président a qualifié de « négligence » cette catastrophe :

« Il y a encore des corps qui n’ont pas été repêchés… il y avait aussi, en plus des bagages des passagers, des sacs de maïs, des caisses de bière et de soda ainsi d’ailleurs que des véhicules ».

Selon plusieurs témoins interrogés par l’AFP, le bateau a été déséquilibré et s’est ensuite retourné, après que des personnes se soient déplacés vers l’avant pour se préparer à débarquer, à l’approche de l’île.

“J’ai ordonné l’arrestation de toutes les personnes impliquées dans la gestion du ferry”, a indiqué Magufuli.

Bien que les autorités nationales n’aient, jusqu’à présent, pas fait de la sécurité leur priorité, le président tanzanien s’est montré intransigeant :

« Les responsables seront absolument punis », a-t-il insisté durant une interview accordée à la télévision publique TBC One. « Cette négligence nous coûte tant de vies humaines, des enfants, des mères, des élèves, des vieillards ». « J’apprends par ailleurs que le capitaine n’était pas un vrai capitaine. »

Lire aussi >>Tanzanie: un lac pétrifie les animaux

« J’ai ordonné l’arrestation de toutes les personnes impliquées dans la gestion du ferry. Les arrestations ont déjà commencé. », a-t-il insisté, assurant par ailleurs que le gouvernement prendra en charge les frais funéraires.

Il est à noter que des drames de ce type sont particulièrement fréquents dans cette région du monde, notamment en raison  d’absence de gilets de sauvetage à bord et parce que beaucoup de gens ne savent pas nager. Ajoutée à cela, une navigation souvent difficile sur le lac, s’effectuant sur des navires souvent vétustes et mal entretenus.


Anti-complaisance, anti-dilettantisme, anti-procrastination, je milite pour l'Excellence, mais avant tout, pour le dépassement de soi ! Ma citation préférée : “Ce que d'autres ont réussi, on peut toujours le réussir.” À bon entendeur...