/Colin Kaepernick lance sa propre maison d’édition pour «contrecarrer» la falsification de l’Histoire des Noirs

Colin Kaepernick lance sa propre maison d’édition pour «contrecarrer» la falsification de l’Histoire des Noirs

Blacklisté par les dirigeants de la NFL, en raison de ses prises de position, l’ex quarterback, Colin Kaepernick, qui a travaillé d’arrache-pied pour se faire un nom hors du terrain, notamment avec sa fondation ‘Know Your Rights Camps’, a récemment lancé sa propre maison d’édition.

Selon le quotidien américain USA Today, l’ex joueur de la NFL a annoncé qu’il publierait ses mémoires via sa nouvelle société, Kaepernick Publishing, en partenariat avec la société américaine Audible, leader du livre audio.

À travers sa fondation, le joueur de 32 ans qui voue une passion pour la lecture, veut insister sur l’importance de l’alphabétisation chez les jeunes. Par ailleurs, le fait d’avoir sa propre maison d’édition permettra au philanthrope de narrer et de relayer l’Histoire des Noirs

« J’ai appris très tôt, en luttant contre l’oppression systémique, la déshumanisation et la colonisation, que celui qui contrôle l’Histoire, façonne la réalité et la manière dont le monde perçoit la société », a déclaré Kaepernick. « Il contrôle qui doit être aimé, qui doit être détesté, qui doit être humilié et qui doit être célébré. »

Au cours de cette interview exclusive accordée au USA Today Sports, le militant a déclaré qu’il était très motivé à l’idée de créer des opportunités pour les écrivains, auteurs et créateurs noirs, afin que ceux-ci puissent conserver la propriété intellectuelle de leur travail. Mais Colin Kaepernick a surtout dénoncé le fait que « la manipulation, la colonisation, la falsification des récits, la narration, l’Histoire, ont été faites pour durer » et indiqué qu’il « s’efforcerait de contrecarrer et de recentrer ces faits. »

“L’une des citations qui me vient à l’esprit est celle de Malcolm X : « Si vous ne faites pas attention, les médias vous feront détester les opprimés et aimer les oppresseurs. »”, insiste-t-il en faisant référence à la manipulation médiatique. 

À Lire aussi : Boycott Nike : des entreprises américaines interdisent le port de la marque à leurs employés

“Donc, pour moi, reconnaître l’importance de notre communauté, être en mesure de contrôler nos propres récits, de raconter notre propre histoire, c’est quelque chose que je considère comme étant le prochain tremplin qui nous permettra d’aborder et d’identifier correctement la façon dont nous nous considérons au sein de nos communautés, dont nous racontons nos histoires, mais cela nous aidera également à faire en sorte que le monde nous voit de la manière dont nous le souhaitons” , explique l’ex joueur de la NFL.

Kaepernick affirme que la littérature noire, en particulier l’Autobiographie de Malcolm X, qui est offerte à chaque enfant à chaque cession ‘Know Your Rights, continue de l’inspirer et de lui apprendre à naviguer dans les espaces dans lesquels il a accès, et à développer ses pensées.

Colin Kaepernick, qui a beaucoup fait parler de lui pour s’être agenouillé pendant l’hymne national précédant les matchs de la NFL pour protester contre les violences policières, prévoit de livrer un aperçu de ses actions et réflexions menées durant la période charnière, dans ses mémoires. Ses mémoires qui n’ont pas encore de titre devraient ainsi revenir sur la période écoulée depuis qu’il a quitté le terrain et sur son chemin vers l’activisme dans la communauté. 

« J’ai eu beaucoup de questions sur ce qui m’a poussé à protester », indique-t-il. « Pourquoi ai-je fait cela ? Pourquoi l’ai-je fait à ce moment-là ? Pourquoi n’était-ce pas plus tôt dans ma carrière ? Beaucoup de questions entourent ce qui m’a amené à ce stade. Ce qui m’a amené à vouloir partager cette histoire et donner un aperçu du contexte. Je constate que cela suscite beaucoup d’intérêt, mais vous aurez les réponses lorsque le livre sortira. »

Malgré une relation tumultueuse avec les dirigeants de la NFL depuis qu’il a été blacklisté par ces derniers, l’ancien quarterback de San Francisco a déclaré qu’il souhaitait toujours jouer mais dans une autre équipe. En novembre dernier, il a fait des tests devant plusieurs propriétaires et entraîneurs d’équipes de la NFL, mais en vain. Néanmoins, face au manque de joueurs noirs à ce poste offensif, il y a de grandes chances que son retour soit imminent. 

« Mon désir de jouer au football est toujours là », assure Colin Kaepernick. « Je m’entraîne toujours cinq jours par semaine. Je suis prêt à y aller, prêt pour un appel téléphonique, un essai, une séance d’entraînement à tout moment. J’attends toujours que les dirigeants et leurs partenaires cessent de fuir cette situation. J’espère donc recevoir un appel cette intersaison. Je l’attends avec impatience. »

Anti-complaisance, anti-dilettantisme, anti-procrastination, je milite pour l'Excellence, mais avant tout, pour le dépassement de soi ! Ma citation préférée : “Ce que d'autres ont réussi, on peut toujours le réussir.” À bon entendeur...