L’artiste plasticien Boubou Design exprime son soutien au peuple palestinien

Connu sous le pseudonyme de Boubou Design sur les réseaux sociaux, le peintre sénégalais Boubou Niang se démarque par sa façon inédite de réaliser des portraits. Cette fois-ci, à la veille de l’Aïd al-Fitr, ce génie artistique a rendu hommage au peuple palestinien.

Le talentueux artiste sénégalais Boubou Niang a encore frappé, rendant cette fois-ci hommage au peuple palestinien. À la veille de l’Aïd al-Fitr, au son de la chanson « We are the world » de Michael Jackson et Lionel Richie, le peintre connu sous le pseudonyme de ‘Boubou Design’ a utilisé un keffieh pour réaliser sa toute dernière toile.

Lire aussi >> Oresegun Olumide, l’artiste aux dessins hyperréalistes

Boubou Design #freepalestine

Le keffieh noir et blanc est une coiffe arabe traditionnelle devenue l’emblème des Palestiniens. Dans le tableau, le drapeau de la Palestine couvre les lèvres du personnage dans le portrait. L’artiste semble suggérer que, comme d’autres peuples opprimés, les Palestiniens ont été réduits au silence.

Photo d'une manifestation
Manifestation pro-palestinien. Photo : @SarahNAlmousa
deux hommes immobilisés par un genou sur eux
Comparaison entre le traitement des Palestiniens et celui des Afro-Américains. Photo : @iamfitnet

Les œuvres de Niang rendent souvent hommage à des événements d’actualité ou à des célébrités. Cette fois-ci, son tableau renvoie à l’intensification des affrontements entre Israéliens et Palestiniens ces derniers jours. Selon Associated Press, l’Israël a bombardé Gaza. En retour, les militants palestiniens ont tiré des roquettes sur les villes israéliennes. Des vagues d’attaques violentes contre des civils ont également été signalées. Le ministère de la Santé de Gaza a déclaré qu’actuellement le nombre de morts s’élevait à 109 Palestiniens, dont 28 enfants et 15 femmes, et que plus de 600 personnes étaient blessées. Sept Israéliens ont été tués, dont un garçon de 6 ans.

UNE FAÇON INÉDITE DE PEINDRE

Avec plus de deux millions de followers sur Instagram, la technique insolite de peinture de Boubou Design a rendu son travail viral. Dans des vidéos en accéléré sur Instagram, Niang montre son remarquable processus créatif.

Au début, on ne sait pas exactement ce qu’il peint, car il peint souvent ses portraits à l’envers et sans regarder sa toile. Mais une fois qu’il a terminé, il révèle son œuvre en retournant sa toile à l’endroit. Dans une interview accordée à BBC Afrique, Niang explique que c’est pour lui le moyen le plus facile et le plus rapide de peindre. 

La méthode insolite de Boubou Design

L’autre particularité est que l’artiste réalise ses portraits avec des objets inattendus, plutôt que des pinceaux ou des rouleaux. Les outils sont souvent en rapport avec la profession ou le message politique des personnalités représentées. 

SUR LE NET, UNE VEDETTE DU JOUR AU LENDEMAIN

L’artiste de 26 ans a rapidement fasciné le web avec ses œuvres d’art d’une beauté à couper le souffle. En effet, Niang n’a aucune limite lorsqu’il s’agit de trouver de nouvelles façons de s’exprimer. 

Le peintre s’est fait connaître dans le monde entier après avoir réalisé un portrait de Dwayne « The Rock » Johnson. L’acteur américain a été tellement impressionné qu’il a partagé l’œuvre peint avec un haltère sur son propre compte Instagram, ce qui a fait plus de 22 millions de vues. Niang a acquis une notoriété supplémentaire avec les tableaux du footballeur brésilien Neymar, dont le portrait a été réalisé avec des chaussures de football, et celui du footballeur sénégalais Sadio Mané, réalisé avec un ballon de football.

Lire aussi >> Un jeune nigérian crée des prothèses réalistes pour personnes noires

Parmi ses œuvres, les peintures les plus remarquables sont celles en hommage à George Floyd, à la star de Black Panther Chadwick Boseman et à la légende de la NBA, Kobe Bryant. Ses peintures ont également mis en lumière le mouvement EndSARS au Nigeria, et exprimé son soutien à la tragédie du Soudan.

*Photo de Une : ©Boubou Design

Afficher les commentairesFermer les Commentaires

Laisser un commentaire